Conférence SystExt · Transition numérique : Promesses de dématérialisation et matérialité minérale

02/09/2021 - 09:15
Webinaire


Dans le cadre d'une journée de conférence sur le numérique durable organisée par l’Institut belge du numérique responsable (ISIT).

Le monde fait face aujourd’hui à une demande croissante en ressources minérales dans tous les secteurs, en particulier ceux de la construction, du transport, de la défense, de l’approvisionnement en énergie ou encore des technologies de l’information et de la communication. Cette tendance s'accompagne d'une diversification minérale et métallique, en particulier dans certaines technologies qui symbolisent la transition numérique (téléphones, ordinateurs portables, centre de données, etc.). De nombreuses organisations telles que la Banque Mondiale ou l’Union européenne assujettissent les espoirs de dématérialisation ou d’équipements "intelligents" à une relance de l’activité minière pour toutes les substances disponibles et en tout lieu possible. Mais ces acteurs en évoquent peu la contrepartie : les conséquences humaines, sociales et environnementales des filières minérales, le plus souvent dramatiques. On démontrera ainsi pourquoi l’industrie minière est "l’industrie du déchet dangereux" et pourquoi elle est nécessairement à l’origine d’impacts graves et de bouleversements humains et sociaux.

Parallèlement, on assiste à une raréfaction progressive des gisements riches et facilement exploitables et par conséquent, à une diminution constante des teneurs d’exploitation. Ceci a pour effet immédiat d’exploiter à des profondeurs et sur des surfaces toujours plus grandes, et de générer des volumes de déchets exponentiels. Ce gigantisme repousse les limites réglementaires et les limites techniques, dans un contexte où les modèles alternatifs peinent à se développer. Cette conjecture contrainte et incertaine amène à s'interroger sur les implications pour la transition numérique et sur les leviers possibles pour les filières concernées.

La conférence est disponible en replay au lien suivant sur Youtube.