Intervention · Ruée minière au XXIè siècle : jusqu'où les limites seront-elles repoussées ?

27/06/2022 - 09:00
Palais Brongniart, Paris


La conférence Unexpected Sources of Inspiration (USI) se donne pour objectif de rendre accessible des spécialistes de renommée internationale en sciences, en technologie, et en philosophie pour contribuer au progrès des organisations. La quinzième édition se tiendra les 27 et 28 juin 2022 au Palais Brongniart à Paris.

Après nous être interrogés l’an passé, sur ce que veut la technologie, place à une nouvelle thématique : le choc. Ou, pour être plus précis : les états de choc… Les chocs, traumatismes et crises ne manquent pas : logique de disruption, pandémie, conflits armés, bras de fer énergétiques, changements climatiques et bouleversements environnementaux, etc. Les chocs s'enchaînent et cette accélération nous empêche de tourner la page : nous vivons une époque d'absence d'époque. Essayer d'imaginer “le monde de demain" en refoulant ces chocs n'est plus une option. Tout choc a un contre-choc ou un contre-coup. Au-delà de l’impact, il y a des conséquences. Mais comment sortir de l’état de sidération et agir dans l’après-coup ? Cette édition réitère sa promesse de nous aider, individuellement mais aussi à l'échelle de l'entreprise, à naviguer dans un monde de plus en plus complexe...

SystExt sera représentée par Aurore STEPHANT pour une intervention sur le thème "Ruée minière au XXIè siècle : jusqu'où les limites seront-elles repoussées ?".

Le monde fait face à une demande croissante en ressources minérales dans tous les secteurs, en particulier ceux de la construction, du transport, de la défense, de l’approvisionnement en énergie ou encore des technologies de l’information et de la communication. Si la mine a servi toutes les révolutions industrielles, il est désormais attendu qu’elle soit plus que jamais sollicitée pour l’avènement de la Révolution 4.0, celle de la "dématérialisation", des énergies "propres" et des technologies "vertes". Ce modèle de développement repose sur l'intensification de l'industrie minière, considérée comme l'une des activités les plus prédatrices et dangereuses. Le secteur est ainsi le plus important producteur industriel de déchets solides, liquides et gazeux, ou encore responsable du plus grand nombre de conflits socio-environnementaux. Dans un contexte de diminution des teneurs et de raréfaction des gisements facilement exploitables, il en résulte une augmentation exponentielle de la consommation d’eau et d’énergie, ainsi que des impacts environnementaux et sociaux. Jusqu'où toutes ces limites seront-elles repoussées pour répondre à une consommation de métaux démesurée ?

► Retrouver le programme de ces journées et les informations pratiques au lien suivant.