Environnement local témoin (ELT)

Un environnement local témoin (ELT) s'inscrit dans un milieu : (1) pour lequel il a été démontré l'absence d'influence des activités concernées ; (2) correspondant au même milieu d'exposition que ceux étudiés. Un ELT peut concerner les sols, les eaux superficielles, les eaux souterraines, les végétaux et l'air. À titre d'illustration, dans le cas de l'étude de pollutions minières, un sol ELT de zone de loisirs devra : être situé hors de toute influence minière, se trouver dans la mesure du possible sur les mêmes faciès géologiques et s'incrire sur une zone de loisirs. En effet, théoriquement, on ne peut pas comparer un sol de zone de loisirs avec un sol de jardin potager, par exemple.

Un environnement local témoin a ainsi pour finalité : (1) de servir de base de comparaison des niveaux de concentrations mesurés dans les milieux et d’apprécier si le site étudié présente des milieux dégradés ; (2) d’évaluer, le cas échéant, la dégradation attribuable à l’installation ou au site étudié. (INERIS, 2017, p.9)

Informations complémentaires: 

INERIS (2017). Caractérisation de l’état des milieux sols, eaux et végétaux dans l’environnement des installations industrielles - Utilisation de l'Environnement local témoin. Rapport INERIS-DRC-15-151883-01265B.