A Fontrieu, les acteurs locaux se rassemblent pour préserver leur territoire

25 septembre 2020
SystExt
Le vendredi 18 septembre, à Fontrieu, s'est tenue une réunion publique destinée à présenter les résultats de l'étude réalisée par SystExt concernant l'implantation d'un projet minier de tungstène. Environ 150 personnes étaient réunies pour échanger sur les enjeux miniers et environnementaux associés, qui ont été détaillés et vulgarisés par trois membres de SystExt. Chacun a ainsi pu partager ses questionnements, certes différents, mais convergeant vers le même objectif : protéger le territoire et ses ressources.
Scribe de la réunion publique du 18/09/2020 à Fontrieu (par Laurie Viala Barat pour Dendropolis · www.dendropolis.org)

Sur la sollicitation de la Mairie de Fontrieu (81), SystExt a réalisé une analyse des risques associés à l'implantation du projet minier de tungstène relatif au Permis Exclusif de Recherche de Mines (PERM) dit de "la Fabrié". Pour rappel, en réponse à une demande du Préfet du Tarn, la Mairie avait émis un avis favorable, sous réserves, en mai 2019. Afin de préciser ces dernières et de répondre aux inquiétudes grandissantes de la population, elle avait donc mandaté SystExt, qui lui a transmis son rapport début juin 2020, après 9 mois d'étude (voir la publication dédiée sur notre site).

Réunion publique du 18 septembre

La réunion publique du 18 septembre à Fontrieu avait donc pour objectif d'expliciter les résultats de l'étude, tout en dialoguant sur les implications potentielles pour Fontrieu mais aussi pour les communes voisines. Environ 150 personnes ont participé à cette rencontre, parmis lesquels des riverains, des représentants municipaux des communes d'Espérausses, du Bez, de Brassac et de Cambounès, des représentants d'organismes territoriaux comme le Parc naturel régional du Haut-Languedoc, la Fédération de pêche du Tarn, le Syndicat Mixte du Bassin de l’Agout, des membres de l'association Stop Mines 81, etc. Tous sont venus pour comprendre et échanger de façon apaisée et constructive. Aucun service de l'Etat (Ministère, Préfecture, DREAL, ARS, etc.) n'était cependant représenté.

Environ 150 participants présents (par Benjamin Bergnes · benjamin-bergnes.com)

Lors de sa présentation, SystExt a pu rappelé les points de vigilance signalés à la Mairie ainsi que les principales recommandations, parmi lesquels :

- La surveillance de 23 substances ; 
- La prise en compte du drainage neutre contaminé (DNC) et du drainage minier salin (DMS) ;
- L'étude, dès que possible, du risque amiantifère, en considérant avec le même degré de vigilance que les fibres d'amiante, les fragments de clivage et les fibres courtes ;
- Le risque de dégradation (aussi bien qualitative que quantitative) des cours d’eaux (en particulier pour les ruisseaux qui s'écoulent au sein de l'emprise du PERM : les Planquettes, le Palus et le Cadoul) et des zones humides ;
- Le risque de diminution des débits (voire de tarissement) des sources et forages du secteur d'étude ;
- L'inévitable abandon du forage AEP d’Arcanic en cas d’exploitation ;
- Le besoin de clarification des engagements écrits du porteur de projet, concernant la méthode d’exploitation, le traitement du minerai (et les réactifs associés) et la gestion des déchets miniers ;
- Les erreurs et approximations majeures de la notice d'impact d'environnemental ;
- La nécessité de décrire de façon précise  les études environnementales envisagées par le porteur de projet, tout au long des phases d'exploration et d'exploitation.

Présentation et animation par SystExt (par Benjamin Bergnes · benjamin-bergnes.com)

► La présentation réalisée par SystExt est téléchargeable en bas de page.

► La vidéo de la réunion est téléchargeable au lien suivant sur le site de Stop Mines 81.

Une prise de conscience grandissante depuis la publication du rapport de SystExt

Lors de la réunion, le Maire de Fontrieu a rappelé les nombreuses démarches réalisées par la mairie depuis la publication de son avis en mai 2019, en détaillant les réserves alors émises. Il a dénoncé fermement l'absence d'implication des services de l'État, obligeant la municipalité à rechercher seule les réponses à ses questions et à celles de ses concitoyens :

Aucune réponse des services de l'État.

Le 29 avril 2019, le Ministère de l'Économie et des Finances lance en ligne une consultation publique jusqu'au 12 mai 2019 [...] sans que j'en sois informé. J'ai immédiatement envoyé un courrier de mécontentement au Ministre de l'Économie et des Finances [...]. Ne voyant aucune réponse arriver concernant les réserves demandées, les élus de la commune ont pris la décision [...] de mandater [...] SystExt, pour analyser les potentiels risques environnementaux du permis de recherche et voire d'une exploitation. (Didier Gavalda, réunion publique du 18/09/2020)

Introduction et conclusion par Didier Gavalda, Maire de Fontrieu (par Benjamin Bergnes · benjamin-bergnes.com)

Dans un courrier du 8 juillet 2020, la mairie de Fontrieu alerte la Préfète du Tarn, le Ministère de l'Économie et des Finances ainsi que le porteur de projet sur les risques identifiés par SystExt et rappelle sa volonté de préserver les ressources du territoire, en particulier en eau. La mairie n'aura de réponse que de la part du porteur de projet, réponse qu'elle estime très insuffisante : 

[...] vous comprendrez aisément, qu'après lecture de votre lettre, je ne trouve aucune réponse à l'ensemble des questions qui vous ont été posées. Je réitère ma demande, pour avoir des réponses claires et précises à mes questions. (Didier Gavalda, courrier du 28/07/2020).

C'est ainsi que le Conseil Municipal, assisté par SystExt, et un représentant du porteur de projet se sont réunis le 4 septembre à Fontrieu pour reprendre, point par point, les 23 demandes faites par la Mairie dans son courrier du 8 juillet. Encore une fois, la très grande majorité des questions a été laissée sans réponse.

Vous comprenez qu'en les non-réponses des services de l'État, de grandes suspicions sont nées en moi et en l'ensemble de mon équipe. Et ça été conforté par le rapport que nous a fait l'ONG SystExt. Donc, j'ai demandé, en séance du Consel Municipal du 11 septembre 2020 [...] de revoir notre avis [...]. Il y a 19 conseillers, les 19 ont voté "défavorable". (Didier Gavalda, réunion publique du 18/09/2020)

Ce nouvel avis fait suite à l'inaction de l'État et à l'incapacité du porteur de projet à répondre de façon étayée et rassurante aux inquiétudes légitimes de la population et des élus, face à un projet industriel de grande ampleur.

Cet avis résulte également d'une convergence des différents acteurs locaux vers l’objectif de préservation du territoire, dans un climat désormais apaisé. En ce sens, les acteurs locaux ont tenu à apporter leur soutien au travail réalisé par SystExt et par la mairie de Fontrieu. Ces encouragements confortent SystExt dans son projet associatif : les échanges constructifs à l’œuvre montrent les bénéfices d’un dialogue informé et transparent. Cela prouve également à quel point il est crucial que les acteurs locaux puissent s’approprier les caractéristiques des filières minérales et les enjeux associés.

► Tous les courriers sont disponibles au lien suivant sur le site de la mairie de Fontrieu.

Environ 150 participants présents (par Benjamin Bergnes · benjamin-bergnes.com)

Des questionnements partagés au-delà de la commune de Fontrieu

Les échanges qui ont suivi la présentation de SystExt ont mis en évidence des inquiétudes et interrogations partagées par les habitants de Fontrieu, ceux des communes voisines et par les organisations territoriales. Trois thématiques générales sont ressorties :

- Les défaillances administratives et méthodologiques relatives à l'instruction des permis de recherches minières : manque de consultation des acteurs locaux, insuffisances du dossier de demande et en particulier de la notice d'impact environnemental, règles "laxistes" du code minier par rapport au code de l'environnement ;
- Les impacts potentiels au-delà de l'emprise du PERM, en particulier en phase d'exploitation ou en cas d'extension ;
- La gestion des déchets et des effluents miniers, et des risques associés à l'après-mine.

On n'imagine pas le peu de cas que fait l'État de l'avis des collectivités dans le cas d'une mine. (Directeur du Parc naturel régional, réunion publique du 18/09/2020)

Je suis sidéré par ce que vous avez répété plusieurs fois, [...] c'est une étude d'impact pratiquement vide. [...] Là , il n'y a pratiquement rien ou alors les points importants sont complètement masqués. (Représentant de la Fédération de pêche du Tarn, réunion publique du 18/09/2020)

Visite de terrain du 19 septembre

Le matin du samedi 19 septembre, SystExt a guidé une visite au sein de l'emprise du PERM, destinée à illustrer les propos de la veille et à se rendre compte des réalités de terrain. Une quinzaine de personnes ont participé à cette randonnée, ponctuée d'observations géologiques, hydrologiques ou encore floristiques. Les principaux objets alors reconnus et discutés étaient : 
- La faille de la Fédial, les affleurements de roches silicifiées et les minéralisations en scheelite ;
- Le forage AEP d'Arcanic et le sondage "Arcanic A0", dans le compartiment hydrogéologique "Centre" ;
- Le ruisseau des Planquettes et les prairies humides associées ;
- Le ruisseau de Cadoul, ainsi que les sources de Cadoul et de Fumade, dans le compartiment hydrogéologique "Ouest".

Selon SystExt, de tels travaux sont indispensables pour prendre conscience des enjeux environnementaux et, dans ce cas particulier, de la sensibilité et de la richesse naturelle de la zone concernée par le projet minier.

Combe de la Fédial, au nord du forage AEP d'Arcanic (par Benjamin Bergnes · benjamin-bergnes.com)

Vallon du ruisseau de Cadoul (par Benjamin Bergnes · benjamin-bergnes.com)

► On en parle...
Fontrieu : le conseil municipal rejette le projet de mine | La Dépêche, 25/09/2020 · Lien
Dans le Tarn, un village se rebelle contre une mine de tungstène | Reporterre, 30/09/2020 · Lien