Événement | Webinaire : Controverses minières · Exploration et exploitation minières en eaux profondes

24 octobre 2022
SystExt
Depuis 2020, SystExt mène le projet d'étude "Controverses minières - Pour en finir avec certaines contrevérités sur la mine et les filières minérales". Le jeudi 17 novembre 2022, SystExt organisera un webinaire qui marquera la publication du premier tome du second volet de l'étude. Il portera sur l'exploration et l'exploitation minières en eaux profondes.
Affiche de l'événement du 17 novembre 2022

---------------------
Webinaire le jeudi 17 novembre 2022 de 18:30 à 19:30 (heure CET)
Exploitation et exploration minières en eaux profondes

Lien Zoom : https://us02web.zoom.us/j/83911228412
Lien YouTube : https://youtu.be/IJMboEZcoKs

La vidéo du webinaire sera disponible en ligne après l'événement.
---------------------

Depuis une dizaine d'années, la mine et les métaux occupent une part grandissante du débat public en France. Cependant, loin de refléter les réalités de terrain décrites par le monde académique et par la société civile, celui-ci s’attache davantage à mettre en avant de nouveaux concepts : métaux rares, substances indispensables à la transition, exploitation zéro émission, techniques minières modernes, technologies intelligentes, impacts positifs sur la biodiversité, standards internationaux contraignants, nouvelles frontières extractives... Ces notions sont de plus en plus présentées dans l'espace public, sans que leur pertinence ne soit véritablement mise en débat.

L’étude "Controverses minières - Pour en finir avec certaines contrevérités sur la mine et les filières minérales" se donne ainsi quatre objectifs : (1) Réaliser un état de l'art des connaissances sur les sujets qui font l’objet de la communication la plus soutenue ; (2) Identifier les faits et les démonstrations qui font consensus parmi les auteurs académiques, institutionnels et de la société civile ; (3) Rendre accessibles ces données pour alimenter le débat public ; (4) Dénoncer les situations graves et alerter sur les perspectives les plus préoccupantes. Une page dédiée au projet est disponible au lien suivant.

Le premier volet de l'étude, publié en novembre 2021, portait sur quatre sujets décrivant les réalités de l'industrie minière : Caractère prédateur et dangereux · Techniques minières · Déversements volontaires en milieux aquatiques · Anciens sites miniers. Ce volet a permis de démontrer que l’industrie minière repose sur un modèle intrinsèquement insoutenable. Il met également en évidence que, dans un contexte de diminution des teneurs et de raréfaction des gisements "facilement" exploitables, ce modèle sera inévitablement à l’origine d’une augmentation exponentielle de la consommation d’eau et d’énergie, ainsi que des impacts environnementaux et sociaux.

Parallèlement, la production minière n’a jamais cessé de croître et a même connu une accélération depuis la fin des années 2000. Étant donné que les modèles de développement actuels s’appuient sur un recours massif en matières premières minérales, leur déploiement conduira nécessairement à une augmentation de la production métallique à des niveaux sans précédent. Ces constats ont conduit à explorer des leviers de changement, permettant d’agir soit sur les pratiques minières, soit sur la demande métallique. Quatre de ces leviers animent actuellement le débat public à l’international : (1) L’exploitation des ressources minières marines profondes ; (2) La limitation des conséquences environnementales et sociales de l’industrie minière ; (3) L’instauration d’une économie "véritablement" circulaire ; (4) La réduction de la demande en matières premières minérales. Dans le second volet de l’étude, SystExt a donc souhaité approfondir ces quatre leviers à la lumière des données les plus récentes. Compte tenu de la complexité de ces sujets, chacun d’entre eux fait l’objet d’un tome.

Le premier tome, portant sur l'exploration et l'exploitation minières en eaux profondes, sera publié le 17 novembre 2022. À cette occasion, SystExt organisera un webinaire de 18h30 à 19h30 avec le soutien de la Fondation Danielle Mitterrand, afin de présenter les résultats de cette étude.